Magnétisme

Puissance de guérison

Le magnétiseur

Le magnétiseur met son énergie et celle de l’Univers au service de son patient.
Le magnétiseur nettoie, revitalise, rééquilibre et restitue à chaque organe l’énergie qui lui est propre. Il permet à l’énergie d’intégrer le corps physique et d’opérer les changements nécessaires grâce à l’information de guérison.

Pour que le mal être ou la maladie cessent, il est essentiel que le patient comprenne qu’il doit changer de mode de vie, de regard sur lui, de comportement avec les autres, d’alimentation …

Le magnétiseur est également présent pour accompagner dans cette étape de la guérison, en faisant prendre conscience de la cause du mal être pour que le patient soit à même de ne pas reproduire les mêmes schémas, et donc de mettre en place un processus d’autoguérison.

Sans se substituer à la médecine conventionnelle, le magnétiseur apporte une aide substantielle à l’efficacité des traitements et peut agir sur des pathologies réputées difficiles.

Le magnétiseur accompagne également des traitements de longue durée en atténuant et en rendant plus supportables leurs effets secondaires tels que les démangeaisons, les brûlures, les nausées, les douleurs articulaires, la fatigue, etc,..

La raison, la mécanique de ce fonctionnement est encore mal connue car peu explorée par la science « officielle ». En dépit de cela, il s’avère que ses effets sont souvent spectaculaires.

Le magnétisme soulage une extrême diversité d’affections, quel que soit l’âge de la personne, et particulièrement les affections consécutives à des agressions du système énergétique.

Autre aspect singulier du magnétisme : on peut également magnétiser des animaux, ou même des plantes, avec succès.

Le magnétisme n'est pas une invention récente

Depuis les temps les plus reculés, le magnétisme est considéré comme une pratique curative sacrée.
Technique ancestrale, le magnétisme est déjà connu par les égyptiens puisqu’un papyrus médical datant d’environ 1500 avant JC, mentionne la technique suivante ‘pose tes mains sur la douleur et crie lui très fort de s’en aller’. Seuls les prêtres-magiciens savaient alors ‘magnétiser’ dans le secret des temples. Ce papyrus regroupe des textes plus anciens dont certains remontant à 3400 ans avant JC. Il regroupe environ 700 formules magiques sur un rouleau de 20 mètres de long organisé en 110 pages.

Le magnétisme est heureusement démocratisé, bien que pas toujours reconnu, et il n’est plus besoin d’être initié à la magie d’Horus ou d’Isis pour pouvoir le pratiquer.

Depuis les travaux de Franz-Anton MESMER au 18éme siècle, ces techniques portent le nom de magnétisme. Après avoir porté plusieurs dénominations à travers les âges, le magnétisme est encore mal nommé puisqu’on peut le confondre avec le magnétisme des aimants. Nous devrions plutôt évoquer sa composante énergétique dans son nom, puisqu’il agît directement sur le système énergétique de l’organisme. Certains utilisent toutefois des aimants pour traiter des affections spécifiques.

Enfin, nous pratiquons tous le magnétisme, parfois sans le savoir, comme peut le faire une mère qui pose le creux de sa main sur le bobo de son enfant.