Le fonctionnement de l’EFT

Le fonctionnement de l’EFT

Le fonctionnement de l’EFT

Le fonctionnement de l’EFT

sur les cellules de notre corps

Quel est le fonctionnement de l’EFT, et certainement bien d’autres techniques énergétiques ? Comment l’EFT influence t’il notre corps ?

Le ressenti

L’EFT ne fait pas disparaître l’événement traumatique mais il en modifie le ressenti. Il va me permettre de modifier ma perception de mon problème, une peur par exemple.
Il ne va pas agir dessus mais sur la façon dont je le ressent, parce qu’il ne va pas modifier le passé mais il va modifier l’importance que je lui donne. Et enfin, il va me mettre dans le bon état d’esprit pour le surmonter.

Parce que ce n’est pas l’événement qui est important, c’est la façon que nous avons de le percevoir. L’EFT va corriger le message dissonant ancré dans mon esprit afin de changer mon comportement.
L’EFT agît simultanément sur les plans physiques, émotionnels et psychologiques.

Une action physique

J’ai bien dit physique.
Depuis les travaux de Bruce Lipton on sait que l’environnement modifie le devenir de la cellule souche. Dans son ouvrage Biologie des Croyances, Lipton nous apprend que les gènes et l’ADN ne contrôlent pas notre fonctionnement biologique.
En réalité, l’ADN est plutôt lui-même contrôlé par des signaux provenant de l’extérieur de la cellule, y compris (et surtout) les messages énergétiques émanant de nos pensées positives ou négatives. L’ADN de la cellule est à 60% tributaire de l’environnement (part de l’acquis) et donc il peut être modifié par l’EFT. Il y a bien une influence physique par l’EFT.

Le mécanisme d’auto-guérison du corps

En permettant la communication des nouveaux ressentis entre les cellules, l’EFT va permettre au corps de remettre en marche son système d’auto-guérison. Parce que le corps cherche en permanence à s’auto-guérir en comparant sa situation actuelle avec son cadre de références. Le cadre de référence est le modèle définitif qui a permis à deux cellules qui se sont rencontrées de construire un corps adulte.
Si le cadre de références est ‘assaini’, alors ce mécanisme d’auto-guérison va s’activer et le corps va rétablir un nouvel équilibre en fonction du nouveau cadre de référence. C’est un mécanisme de régulation par comparaison des écarts. Le corps a su se développer tout seul lors de notre croissance, il va pouvoir maintenant se guérir. En schématisant c’est comme une coupure qui cicatrise toute seule, sans notre intervention consciente.

Avec ces séances d’EFT je vais me placer en situation d’accueil et non plus d’attente.
Dans une situation d’attente j’attends que quelque chose de connu et éventuellement traumatisant m’arrive. C’est une situation qui peut être anxiogène.
Dans une situation d’accueil, je me place dans uns posture où je sais que quelque chose va certainement arriver. Je ne sais pas ce qui va arriver mais je sais que ce me sera favorable. Je vais re-paramètrer mon système de croyances.
Pour cela pendant la séance d’EFT, ou chez moi, je vais tapoter sur des points d’acupuncture définis en énonçant mon problème. Mon challenge disent les anglo-saxons.

Vous avez apprécié l'article, dîtes-le
Our Reader Score
[Total: 0 Average: 0]

No Comments

Post a Comment

Your email address will not be published.