8 profils toxiques à éliminer

8 profils toxiques à éliminer

8 profils toxiques à éliminer

8 profils de personnes toxiques à éliminer

Pourquoi éliminer les toxiques ? Parce que ce sont des vampires d’énergie et qu’ils contrecarreront vos projets les plus ambitieux.

Dîtes-vous que Nous sommes la moyenne des principales personnes que nous côtoiyons chaque jour.
Donc les autres personnes que je fréquente m’injectent leurs valeurs, leur vision, leur façon de voir les choses,
Et même la personne avec qui je vis va déterminer le degré de réussite de mes projets professionnels car elle va m’injecter en permanence ses valeurs.
Pour réussir j’ai besoin d’une équipe forte pour me soutenir. Parce que je ne peux pas réussir seul et j’ai besoin de conseils avisés et inspirants.
Il faut également savoir que plus mon niveau de maturité est élevé, plus mon leadership est élevé, et moins j’ai besoin de m’entourer de conseillers toxiques. Je n’ai pas besoin de toute une cour de toxiques mais d’une ou deux personnes de bon conseil. En faisant ceci je ne suis plus un yes-man mais une personne adulte qui agît en conscience et avec détermination.

Autant que possible je dois mettre de la distance vis à vis des personnes toxiques en les voyant moins, moins souvent et moins longtemps. Ainsi, je réduis ma durée d’exposition à la toxicité pour avoir le temps et l’énergie de développer mes propres valeurs.
En conséquence je mets de la distance avec les personnes toxiques et je fais tout mon possible pour mettre un terme à la relation, ou à minima la réduire au strict minimum.
Il est possible de distinguer 8 catégories de personnes toxiques qui sont les suivantes :

les juges,
Comme le nom l’indique, ils jugent tout et tout le monde tout le temps. Ils distillent une critique acide et injustifiée permanente.
Ils imposent leurs conclusions ainsi que leur version des faits.
Ils ne savent pas écouter et sont d’horribles communicants, c’est donc d’eux qu’il faut s’éloigner en premier. Et surtout ne pas prendre le risque de leur demander conseil pour ne pas recevoir de l’acide massivement en retour.
Les jaloux,
Pour construire ma vie il va me falloir me mettre en avant, prendre des positions fermes et faire preuve d’assurance.
Plus j’augmente mon leadership et plus je prends position. Plus je choisis ma vie et plus je vais me mettre en avant. Je dois donc accepter d’être montré du doigt et faire face à la critique des jaloux. Tant pis pour eux : ils n’ont qu’à faire mieux !
Le contrôleur,
Ce profil fait un carnage dans une équipe. Typiquement il vérifie tout ce que l’on fait et sait absolument tout mieux faire que n’importe qui. Il fait à la place des autres qui sont par définition incapables.
Attention parce qu’on le devient parfois inconsciemment en période de stress.
Un contrôleur rabaisse en permanence les autres car il est investi de la vérité profonde : c’est sa mission. Il détient la formule de la réussite.
Il nous renvoie une mauvaise image de nous même et nous perdre confiance en nous, ou sombrer dans l’auto-sabotage pour lui plaire.
L’arrogant,
L’arrogant ne doit pas être confondu avec le confiant. L’arrogance c’est de la condescendance envers les autres. Quand on a bien écrasé les autres on se nourrit de leur échec. La confiance, par contre, c’est se mettre en avant sans peur mais sans écraser les autres.
L’arrogant cherche à humilier pour exister, car il manque fondamentalement de confiance en lui. Il va chercher des palliatifs en humiliant les autres, en provoquant leur malheur.
La victime,
La victime est aussi à éviter car elle nous renvoie en permanence une mauvaise image de nous même. Elle nous pointe comme étant la raison de sa problématique. Elle nous culpabilise parce que nous sommes bien dans l’instant à l’inverse d’elle.
Ce n’est jamais la faute de la victime. Elle trouve toutes les excuses possibles à ses problématiques. Elle n’a pas de recul et sa phrase favorite est ‘si je ne peux parler à personne ça ne sert à rien ! J’ai vraiment pas de chance’.
Elle est un adulte-enfant, elle pleure, elle tape des pieds et n’accepte aucune responsabilité.
Difficile donc de lui en confier dans le monde professionnel.
Les négatifs chroniques,
Ce sont ceux qui sont toujours négatifs, toujours, toujours !
Je ne parle pas du coup de mou temporaire qui arrive à tout le monde pendant quelques heures.
Le négatif va toujours trouver un problème à une solution. Il va dire qu’il faut regarder les choses en face, arrêter de rêver et d’avoir les pieds sur terre. Il va donner 20 critères à priori rationnels pour démontrer tout ce qui peut arriver de néfaste sur toute action.
Le négatif va transformer un rêve en couleur en un pâté pour chien. Il va nous décourager au quotidien.
Le menteur,
Le menteur injecte de mauvaises informations et va influencer le cap de façon négative. Pas besoin de plus développer.
La commère, ou pipelette,
Les membres de cette confrérie se regroupent autour de la machine à café. La machine à café regorgent de commérages. On s’y réunit en petit groupe d’une demi-douzaine et l’on crache sur une seule personne absente.
On est dans les égouts les plus nauséabonds de notre psychologie. Ce sont des personnes qui ne se sentent pas en sécurité et ont besoin d’avilir quelqu’un. Dans une entreprise, les commères c’est un cancer ! Elles font du mal aux autres pour se sentir bien.

Vous avez apprécié l'article, dîtes-le
Our Reader Score
[Total: 0 Average: 0]

No Comments

Post a Comment

Your email address will not be published.